se connecter
Fiche personne



---

Top artiste

Judi Dench

(3.07)


Née le 9 décembre 1934 à York (Angleterre)

Aujourd'hui connue pour être le visage de «M», la supérieure de James Bond, Judi Dench a longtemps été une des reines de la scène britannique, se tenant à l'écart du cinéma. Très jeune passionnée par le théâtre, elle entre à la prestigieuse London School of Speech and Drama où elle a pour camarade de classe Vanessa Redgrave. En 1957, elle fait ses débuts professionnels en Ophélie dans un «Hamlet» de l'Old Vic Company de Laurence Olivier, monstre sacré du théâtre anglais.

En 1961, elle quitte Olivier pour rejoindre Peter Hall, fondateur de la Royal Shakespeare Company, jeune compagnie rivale de l'Old Vic. Avec Olivier comme avec Hall, Judi Dench devient une comédienne classique, spécialisée dans le répertoire shakespearien. Mais la jeune actrice sait aussi diversifier son registre. Ainsi, en 1968, elle est Sally Bowles (rôle tenu par Liza Minnelli dans le film de Bob Fosse) dans la création londonienne de la comédie musicale «Cabaret».

Après cette expérience, elle retrouve la RSC et le Royal National Theater (nouveau nom depuis 1963 de l'Old Vic Company) et continue de participer régulièrement à des mises en scène de ces troupes, tout en se produisant aussi à Broadway. Comédienne au palmarès impressionnant et à la longévité extraordinaire (plus de 50 ans de carrière!), Judi Dench est notamment une des seules actrices à avoir remporté deux fois le Laurence Olivier Award. Elle a été décorée de l'Ordre de l'Empire britannique en 1970 et a été élevée au rang de Dame en 1988.

Judi Dench débute à la télévision en 1959 et au cinéma en 1964 dans le thriller The third secret, avec Stephen Boyd, Jack Hawkins et Richard Attenborough. En 1965, son interprétation dans le drame Quatre heures du matin lui vaut le BAFTA (équivalent britannique de l'oscar) du meilleur espoir féminin. L'actrice privilégie toujours la scène au grand écran et elle n'a qu'un petit rôle dans Sherlock Holmes contre Jack l'Eventreur (1965) de James « Vivre libre » Hill.

En 1968, elle est Titania dans la version de Songe d'une nuit d'été de Shakespeare que Peter Hall met en scène pour le cinéma. Elle n'apparait ensuite qu'à deux reprises à l'écran dans les années 70: dans Luther, adaptation de la biographie du réformateur écrite par le célèbre dramaturge John Osborne, et dans Dead Cert, un film mineur de Tony Richardson, pilier du Free Cinema. Ce n'est que dans les années 80, à plus de 50 ans, que Judi Dench se consacre vraiment pleinement au cinéma.

Son retour a lieu à partir de 1985: elle gagne un BAFTA pour la meilleure actrice dans un second rôle pour Chambre avec vue de James Ivory, d'après E.M. Forster et elle partage avec Anthony Hopkins et Anne Bancroft l'affiche de 84 Charing Cross Road tandis que Kenneth Branagh, le nouveau génie shakespearien de Grande-Bretagne fait d'elle Mistress Quickly pour son Henry V et Hécube dans son Hamlet. Pour le metteur en scène John Madden, elle gagne deux autres BAFTA: elle est la reine Victoria dans La Dame de Windsor et Elizabeth Ière dans Shakespeare in Love.

Si le premier rôle lui vaut une nomination à l'oscar, c'est le second qui lui vaut en 1998 l'oscar de la meilleure actrice de second plan et lui apporte ainsi une nouvelle reconnaissance, celle du monde du cinéma. La célébrité était venue plus tôt. En effet, en 1995, elle succède à Bernard Lee et Robert Brown dans le rôle de M, le chef du MI6 et le patron de l'agent 007 Pierce Brosnan dans Goldeneye. Suivent Demain ne meurt jamais, Le Monde ne suffit pas, Meurs un autre jour (tous avec Brosnan), Casino Royale et Quantum of Solace (avec Daniel Craig).

Judi Dench ne se laisse pas réduire à M et tourne avec l'italien Franco Zeffirelli ( Un thé avec Mussolini) et le suédois Lars Hallstrom ( Le Chocolat et Terre neuve). On la voit également dans L'Importance d'être constant, adaptation de la pièce d' Oscar Wilde, elle prête sa voix pour la production Disney La Ferme se rebelle, elle s'exporte aux Etats-Unis pour la superproduction avec Vin Diesel Les Chroniques de Riddick. Judi Dench est partout et semble apprécier les possibilités multiples qui s'offrent à elle.

Parmi ses grands rôles dramatiques, citons celui de l'écrivain luttant contre la maladie d'Alzheimer dans Iris et celui de la professeur d'anglais esseulée qui menace Cate Blanchett dans Chronique d'un scandale. Deux films sous la direction de Richard Eyre qui lui valent une nomination à l'oscar de la meilleure actrice. Elle est une vieille veuve farfelue qui se lance dans les revues dénudées dans Madame Henderson présente, tient un petit rôle dans Orgueil et préjugés de Joe Wright, puis partage la vedette des Dames de Cornouailles avec Maggie Smith, autre grande actrice anglaise.


Filmographie (16) Commentaire (0) Galerie photos (2)

ACTEUR / ACTRICE



1. TULIP FEVER  (2017)
(2.8)
2. MISS PEREGRINE'S HOME FOR PECULIAR CHILDREN  (2016)
(3.05)
3. SPECTRE  (2015)
(3.1)
4. PHILOMENA  (2013)
(3.9)
5. SKYFALL  (2012)
(3.52)
6. JANE EYRE  (2011)
(3.7)
7. THE BEST EXOTIC MARIGOLD HOTEL  (2011)
(2)
8. J. EDGAR  (2011)
(3.2)
9. MY WEEK WITH MARILYN  (2011)
(2.65)
10. PIRATES OF THE CARIBBEAN: ON STRANGER TIDES  (2011)
(2.15)
11. NINE  (2009)
(2.1)
12. QUANTUM OF SOLACE  (2008)
(3.7)
13. CASINO ROYALE  (2006)
(3.4)
14. PRIDE & PREJUDICE  (2005)
(3.6)
15. LADIES IN LAVENDER  (2004)
(3)
16. DIE ANOTHER DAY  (2002)
(2.8)



Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.23011 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009