se connecter

WANDA NEVADA (1979)

(1) critique (2) commentaires
Manu le 10/05/2010 à 09:43
3
Réalisé par Peter Fonda
Avec Peter Fonda, Brooke Shields, Fiona Lewis, Luke Askew, Severn Darden.
Film américain
Genre : western, comédie
Durée : 1h 47min
Année de production : 1979

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.0



 Critique WANDA NEVADA (1979)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.0
Wanda Nevada est la troisième et dernière réalisation de l’acteur Peter Fonda après The Hired Hand en 1971 et Idaho Transfert en 1973. Sur un concept scénaristique proche du Paper Moon de Peter Bodganovich – un combinard un peu loser et une petite orpheline vont faire un bout de chemin ensemble et apprendre à s’apprécier – ce titre relativement obscur ambitionne de mélanger road movie, drame, comédie quasi burlesque, western et … fantastique, par le biais d’une petite touche de mysticisme chamanique … sans doute le fruit de quelques retours de (mauvais) trips sous acides de l’ami Fonda.

Autant le dire tout de suite, Wanda Nevada est loin d’être une grande réussite. Les personnages manquent d’épaisseur, l’humour est convenu, le rythme assez languissant (là où celui de The Hired Hand, pourtant plus lent encore, devenait hypnotisant). On déambule dans le désert en quête d’une hypothétique mine d’or sans trop savoir ce que Fonda veut exactement faire ou nous dire.

Pourtant … pourtant je n’ai pas détesté non plus. C’est brouillon, ça ne semble pas avoir beaucoup de substance, mais j’ai toujours plus de clémence envers les joyeux bordels comme celui-ci que les films trop calculés. Au moins cela suscite t’il la curiosité jusqu’au bout. Et puis Wanda Nevada n’est pas un essai totalement anonyme. L’esprit libertaire de son auteur s’y fait assurément sentir, de même que son amour du western traditionnel et, à travers lui, celui de certaines valeurs américaines que, déjà, Easy rider entendait défendre 10 ans auparavant.

On notera en outre une petit référence (musicale) à My Darling Clementine, dont Peter Fonda disait déjà s’être inspiré pour son premier film, ainsi qu'un hommage à son padre Henry, méconnaissable dans une petite apparition en vieux chercheur d’or. Enfin, si l’on ajoute à cela le Grand Canyon en toile de fond, paysage mythique s’il en est, et une bonne petite musique pop country de Ken Lauber, on obtient tout de même un intéressant petit film, à défaut d’une oeuvre aboutie.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 1.7868 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009