se connecter

THE NIGHT VISITOR (1971)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 11/07/2019 à 08:44
3.4
Réalisé par Laslo Benedek
Avec Max von Sydow, Trevor Howard, Liv Ullmann, Per Oscarsson, Rupert Davies.
Film suédois, américain
Genre : Thriller
Durée : 1h 46min.
Année de production : 1971
Musique : Henry Mancini

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.4



 Critique THE NIGHT VISITOR (1971)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.4
The Night visitor est l’avant-dernière réalisation de l’austro-hongrois Laslo Benedek. Cette coproduction américano-suédoise, filmée au Danemark et en Suède, est produite par l’acteur Mel Ferrer et écrite par l’anglais Guy Elmes, précédemment coscénariste du Submarine X-1 de William A. Graham. Il s’agit par ailleurs de la quatrième réunion à l’écran des acteurs Max von Sydow et Liv Ullmann.

Production quelque peu improbable à travers laquelle Mel Ferrer tente, me semble-t-il, de reproduire le succès de sa précédente production, le thriller Wait until dark de Terence Young, The Night visitor n’aura cependant pas connu la même fortune, sombrant très rapidement dans l’anonymat. Et pourtant, quoi qu’indéniablement imparfaite, l’œuvre ne démérite point du tout.

Ainsi son scénario, histoire de vengeance que l’on qualifiera volontiers de particulièrement tordue, tient en haleine jusqu’à sa conclusion, son cadre scandinave assure un dépaysement total, nous régalant d’un décor particulièrement marquant de prison forteresse balayée par les vents. Max Von Sydow compose en outre un personnage d’assassin machiavélique des plus flippants et Henry Mancini signe un superbe score à suspense dans la lignée de celui de Wait until dark (évidemment).

Bref, de quoi militer pour une reconnaissance de ce titre fort en atmosphère, même s’il faut bien avouer que l’œuvre laisse aussi quelques regrets. On aurait ainsi aimé que ce Night visitor fasse preuve d’un peu plus de dynamisme par moment comme de rigueur dans son écriture. Car son script s’avère au final plus malin que crédible, l’exposition minutieuse des agissements coupables de son personnage principal révélant un plan tout de même plus que tiré par les cheveux si l’on s’y arrête deux minutes.

Une curiosité entachée d’un manque global de vraisemblance mais forte d’une très belle ambiance nordique et globalement tout à fait recommandable, penchant de ce fait plutôt du côté de la réussite au sein de l’œuvre zigzagante de Laslo Benedek.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.27213 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009