se connecter

THE HUNTED (2003)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 28/01/2016 à 10:34
3.9
Réalisé par William Friedkin
Avec Tommy Lee Jones, Benicio Del Toro, Connie Nielsen, Leslie Stefanson, Lonny Chapman.
Film américain
Genre : Thriller
Durée : 1h 34min.
Année de production : 2003
Titre français : Traqué
Musique : Brian Tyler

Sortie Cinéma France : 26/03/2003
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.9



 Critique THE HUNTED (2003)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.9
The Hunted est le dix-septième long métrage cinématographique fictionnel de William Friedkin. Coécrit par les deux scénaristes du Collateral damages d’Andrew Davis et le futur signataire, aux côtés de Stallone, du quatrième et dernier volet des aventures de John Rambo (détail intéressant lorsque l’on sait que The Hunted est considéré par certain comme un remake officieux de First Blood), le film marque la seconde collaboration de Friedkin avec Tommy Lee Jones, 3 ans après le sulfureux Rules of engagement. Notons enfin que l’œuvre vient s’ajouter à la longue liste des échecs commerciaux de son auteur, ayant gagnés en notoriété au fil du temps.

The Hunted marque sans conteste le grand retour au cinéma de William Friedkin 16 ans après Rampage (même si j’avoue sans honte une passion coupable pour son Jade, signé dans l’intervalle). Un Friedkin minéral et viscéral, laissant prioritairement parler l’image et la gestuelle, carburant à la testostérone sans additif dans ses limpides et brutales séquences d’action.

Impeccablement dirigés, Tommy Lee Jones est impérial, Benicio Del Toro idéalement flippant, dans un rôle typiquement « friedkien » de marginal damné, excroissance désormais incontrôlable d’une société malade. Et la contribution musicale de Johnny Cash à l’affaire une grande idée, venant nous rappelant à quel point Friedkin est un as dans le registre du mariage entre le son et l’image.

En allant chercher non sans malice le bémol, on pourra juste tiquer sur le caractère un brin trop artificiel de la séquences d’ouverture situé au Kosovo, Friedkin nous ayant habitué à beaucoup plus réaliste et immersif à ce niveau, par le passé. Pour le reste, du grand cinéma physique, d’homme des bois, affuté comme les couteaux de ses deux protagonistes.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.12432 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009