se connecter

STILL OF THE NIGHT (1982)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 09/08/2020 à 09:14
3.7
Réalisé par Robert Benton
Avec Roy Scheider, Meryl Streep, Jessica Tandy, Joe Grifasi, Josef Sommer.
Film américain
Genre : Thriller
Durée : 1h 33min.
Année de production : 1982
Titre français : La Mort aux enchères
Musique : John Kander

Sortie Cinéma France : 26/01/1983
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.7



 Critique STILL OF THE NIGHT (1982)



Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.7
Still of the night est le quatrième long métrage cinématographique du scénariste et réalisateur Robert Benton. Le film se situe dans sa carrière entre les 2 multi-récompensés Kramer vs Kramer et Places in the heart. Il est écrit par Benton, d’après une histoire signée en collaboration avec son complice de plume David Newman (Bonnie and Clyde, There was a crooked man…), et marque la seconde collaboration du cinéaste avec l’actrice Meryl Streep après Kramer vs Kramer.

Titre généralement mal aimé dans les filmographies respectives de ses principaux instigateurs, Still of the night était assurément, en son temps, un pari audacieux pour Benton après le succès international du grand public Kramer vs Kramer. Un thriller psychanalytique aux accents quasi giallesques, enrobé de glamour hitchcockien. Soit un titre hautement référentiel, finalement très caractéristique du style bentonnien première manière, aimant plus que tout revisiter - pour parfois démystifier – le cinéma de l’Hollywood d’antan.

Toutefois point de véritable relecture ici. Still of the night joue plutôt la carte de l’hommage contemporain, dans lequel on retrouve cette élégance et précision faisant toute le sel et l’attrait du cinéma de son auteur. Un film alliant brio et concision, parfois délicieusement angoissant, prenant le risque payant de miser sur un couple atypique, Roy Scheider et Meryl Streep. Jamais bien loin du contre-emploi ici, ceux-ci sont en effet, pour l’amateur averti, un régal à voir évoluer dans des personnages subtilement dessinés, faisant la part belle à l’ombre et l’ambivalence.

Seul bémol à ce dessert cinéphilique 3 étoiles, un script qui déraille légèrement dans son dernier acte, un peu expédié par rapport à ce qui précède, écornant dans cette accélération brutale les attendus coups de théâtre du récit à suspense.

Imparfait donc, mais un régal néanmoins, pour le cinéphile, à reconsidérer dans l’œuvre de Benton.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.21464 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009