se connecter

WIND RIVER (2017)

(2) critiques (0) commentaire
Manu le 28/06/2020 à 07:51
3.65
Réalisé par Taylor Sheridan
Avec Jeremy Renner, Elizabeth Olsen, Graham Greene, Kelsey Asbille, Jon Bernthal.
Film anglais, américain, canadien
Genre : Policier
Durée : 1h 47min.
Année de production : 2017
Musique : Nick Cave

Sortie Cinéma France : 30/08/2017
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.6
3.7



 Critique WIND RIVER (2017)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.6
Après le film d’épouvante Vile sorti en 2012 sur le territoire américain, Wind river est le second long métrage cinématographique de l’également acteur et scénariste Taylor Sheridan. Notons que c’est la sixième fois que les acteurs Graham Greene et Tantoo Cardinal partagent une même affiche sur grand écran, après notamment le biopic sportif Running brave en 1983, le western Dances with wolves en 1990 et le drame familial The Education of Little Tree, 7 ans plus tard.

Suspense bien viril, dans la lignée de Sicario et Hell or high water, deux titres précédemment scénarisés par Taylor Sheridan, Wind river vaut sans doute, en premier lieu, pour l’intelligente exploitation des grands espaces sauvages du Wyoming et de l’Utah. Mise en scène avec une indéniable efficacité, l’ensemble recycle par ailleurs habilement les thèmes très westerniens de la vengeance et justice individuelle déjà évoqués dans les 2 travaux de Sheridan pré-cités.

Jouant notamment assez astucieusement de sa narration fracturée, Wind river fait donc davantage montre d’une certaine roublardise, frôlant presque la complaisance, que d’une grande originalité ou profondeur dans son écriture. Reste que, à condition de ne pas tiquer sur son esprit droitier, l’œuvre procure incontestablement beaucoup de plaisir tant du côté de la mise en scène, musclée non sans une pointe de lyrisme, que de l’interprétation - beaux rôles pour Jeremy Renner et Elizabeth Olsen - avec en point d’orgue de ce programme une séquence de fusillade brillamment orchestrée, parmi les plus marquantes vues sur grand écran ces dernières années.

De la testostérone au premier degré qui fonctionne donc bien, égalant le très bon Hell or high water et surpassant le premier Sicario dans la carrière de Sheridan.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.13404 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009