se connecter

NAPOLI SPARA ! (1977)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 22/07/2020 à 22:00
2.6
Réalisé par Mario Caiano
Avec Leonard Mann, Henry Silva, Jeff Blynn, Adolfo Lastretti, Evelyn Stewart.
Film italien
Genre : Policier
Durée : 1h 25min.
Année de production : 1977
Titre français : Assaut sur la ville
Musique : Francesco De Masi

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.6



 Critique NAPOLI SPARA ! (1977)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.6
Napoli spara ! se situe dans la carrière éclectique de Mario Caiano entre le sulfureux drame guerrier La Svastica nel ventre et le polar urbain La Malavita attaqua. La Polizia risponde. Le film fonctionne comme une suite non ouvertement avouée du Napoli violenta d’Umberto Lenzi, sorti quelque mois plus tôt en Italie, avec cette fois, en remplacement de Maurizio Merli, l’italo-américain Leonard Mann dans le rôle vedette du commissaire redresseur de tort, figure incontournable de tout poliziottesco se respectant un tant soit peu.

L’essoufflement du genre commence à se faire légèrement ressentir sur ce Dirty Harry à l’italienne, pourtant signé par un artisan chevronné du cinéma de genre transalpin. Opportunistes en diable et cependant hautement significatives, les péripéties musclées, toujours hautes en couleur, répondent bien présentes, les habituelles trombines de mauvais garçons sont bien là aussi, et la musique qui dépote également. Mais le résultat manque un chouia d’allant comme d’imagination, bâti sur un scénario semblant parfois fait un peu de bric et de broc, comme s’il manquait ici quelques bouts de film (crainte pas entièrement infondée si l’on en juge par la durée étrangement courte de l’œuvre).

Un peu décevant donc, dans l’ensemble, même si l’amateur du genre y trouvera tout de même son compte, ce Napoli spara ! lui proposant malgré tout un Léonard Mann au jeu beaucoup moins raide que celui de son collègue Merli, un chouette climax à l’américaine dans la gare de Naples et quelques éclairs de violence sadique, bien souvent complaisante, à base de castration sauvage et de décapitation (merci au coscénariste du film, Gianfranco Clerici, spécialiste de ce genre d’excès). Enfin, côté glam, signalons la présence de la toujours très distinguée Evelyn Stewart, même si celle-ci n’apparaît en fait que très brièvement dans le film.

Inférieur à Napoli Violenta, comme au précédent … a tutte le auto della polizia du même Caiano, mais suffisamment rythmé et généreux dans l’esprit pour (légèrement) dépasser la moyenne dans le genre.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.09895 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009