se connecter

MILANO PALERMO - IL RITORNO (2007)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 22/02/2013 à 12:47
2
Réalisé par Claudio Fragasso
Avec Giancarlo Giannini, Raoul Bova, Enrico Lo Verso, Ricky Memphis, Romina Mondello.
Film italien
Genre : Policier
Durée : 1h 35min.
Année de production : 2007
Titre français : Milan-Palerme, le retour
Musique : Pino Donaggio

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.0



 Critique MILANO PALERMO - IL RITORNO (2007)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.0
Succès surprise du box-office italien de 1995, cinq fois nommé au David di Donatello (oscars italiens) l’année suivante, Palermo Milano solo andanta avait en son temps marqué pour son auteur Claudio Fragasso, figure marquante du cinéma populaire transalpin des années 80 dans toute sa déchéance, une surprenante reconnaissance artistique de ses pairs. Un peu comme si, chez nous, Philippe Clair, Raphaël Delpard ou Max Pecas se voyaient subitement récompenser par l’académie des césars. Douze ans plus tard et quelques bisseries de plus au compteur, Claudio Fragasso remet le couvert, accompagné des mêmes acteurs et de sa scénariste attitrée, Rossella Drudi…

Tout comme son modèle, Milano Palermo – Il Ritorno est loin de renouer avec le bon polar mafieux seventies des Tessari, Sollima et autre Baldi. Au mieux, il évoque une sorte de bessonerie à l’italienne, au pire un épisode de Section de recherches (le bidule de La Une, avec Xavier Deluc). Bref, ça ne vole donc franchement pas haut et il est clairement conseillé à l’amateur de bon cinéma de tracer prestement sa route (chose qu’il fera sans doute instinctivement) si par malheur cet objet cinématographique vient à croiser son chemin.

Maintenant, pour le nostalgique du bis italien de la période 80, Milano Palermo – Il ritorno peut éventuellement s’avérer une ballade divertissante, parsemée de personnages extravagants (le gamin parrain et le petit génie autiste), situations outrancière (la grand fusillade « opératique ») et lignes de dialogues rentre dedans qui viennent régulièrement nous rappeler le glorieux passé Z de son auteur. Par ailleurs, il faut bien reconnaitre que Fragasso mène sa barque à vive allure. On n’a jamais vraiment le temps de réfléchir à l’invraisemblance et la bêtise de son script, et cette habile manipulation de l’esprit du spectateur est tout de même à mettre à son crédit, témoignage d’un certain savoir-faire…

Pas mauvais donc… à condition d'être réceptif au mauvais bis italien !


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.10152 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009