se connecter

BAARIA (2009)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 14/09/2011 à 20:52
2.8
Réalisé par Giuseppe Tornatore
Avec Francesco Scianna, Margareth Madè, Raoul Bova, Angela Molina, Giorgio Faletti.
Film italien, français
Genre : Drame historique
Durée : 2h 25min.
Année de production : 2009
Musique : Ennio Morricone

Sortie Cinéma France : 16/06/2010
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.8



 Critique BAARIA (2009)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.8
Ce neuvième long-métrage de Giuseppe Tornatore est une grande fresque autobiographique dans laquelle le réalisateur de Cinema Paradiso nous brosse le portrait de sa famille sur 3 générations, revenant à travers celui-ci sur 50 ans d’Histoire socio-politique sicilienne.

Doté d’un très confortable budget bien présent à l’écran – Tornatore ne lésine notamment pas sur les scènes de foule et les séquences « reconstitution d’époque » à grande échelle – Baaria est indéniablement très généreux dans ses intentions et sans nul doute écrit et réalisé avec le cœur. Il contient son lot de bons moments, se laisse très agréablement regarder car Tornatore manie l'image aguicheuse et les grands sentiments avec une certaine dextérité, mais laisse au final le spectateur un tantinet sur sa faim, avec l’impression de n’avoir que survolé la belle histoire qu’on lui promettait au départ.

Que le cinéaste ait préféré la voie du lyrisme à celle de la revendication politique pure et dure façon 1900 n’est pas le problème ici. Placido a fait à peu près de même avec son Il Grande sogno et s’en est plutôt bien sorti. En revanche, qu’il traite son sujet de façon aussi superficielle – les années 30 et 40 donnent l’impression d’être bazardés en 3 séquences – en caricaturant ses personnages de la sorte et en jouant autant sur clichés folkloriques et les bons sentiments, ça c’est beaucoup moins bien.

Un film assez frustrant donc, avec un beau sujet, suffisamment de moyens pour le raconter décemment, d’incontestables qualités artistiques/esthétiques (dont une puissante partition de Morricone, curieusement sous-mixée) mais franchement trop de laisser-aller dans l’écriture.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.28706 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009