se connecter

LOVE WITH THE PROPER STRANGER (1963)

(1) critique (0) commentaire
Léo le 14/05/2014 à 18:33
3.4
Réalisé par Robert Mulligan
Avec Natalie Wood, Steve McQueen, Herschel Bernardi, Tom Bosley, Edie Adams.
Film américain
Genre : Drame romantique
Durée : 1h 42min.
Année de production : 1963
Titre français : Une certaine rencontre
Musique : Elmer Bernstein

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.4



 Critique LOVE WITH THE PROPER STRANGER (1963)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.4
Première de deux collaborations entre le réalisateur Robert Mulligan et l’actrice Natalie Wood, Love with the proper stranger est écrit par Arnold Schulman, scénariste notamment du Cimarron d’Anthony Mann et de Tucker : The man and his dream de Coppola. Produit par Alan J. Pakula, le film reçut 5 nominations aux oscars en 1964, dont une pour Natalie Wood, sans récolter la moindre statuette au final.

Jolie drame romantique d’une extrême délicatesse tout à fait caractéristique de son réalisateur, Love with the proper stranger aborde le thème alors encore sensible aux États-Unis de l’avortement, tout en nous brossant en filigrane un chaleureux portrait de la communauté italo-new yorkaise (backbround socio-géographique que Mulligan retrouvera avec moins de succès 16 ans plus tard, sur son Bloodbrothers).

Bien qu’emprunt de quelques clichés /facilités dans sa trame, l’ensemble séduit le plus souvent par l’authenticité de son approche. A cet égard plusieurs séquences sont à relever, comme celle sobrement émouvante de la visite improvisée de MacQueen dans son quartier natal, révélant par de seuls échanges de regards les failles du personnage.

Le film retiens également aisément l'attention pour les prestations de son couple vedette, Steve McQueen et Natalie Wood. Deux acteurs de légende que l’on a peut-être connu meilleurs ailleurs - on sent en particulier McQueen pas toujours totalement à son aise… ce qui aurait d’ailleurs presque tendance à servir son personnage - mais que l’on ne peut s’empêcher d’admirer ici.

Favorisant les scènes en extérieurs, dont une ultime séquence fleurant bon le tournage sans filet, ce fragile Love with the proper stranger se pare en outre d’un agréable petit parfum pré-Nouvel Hollywood.

Bref, à ne clairement pas négliger dans les filmographies de ses deux stars, et à inscrire au registre des (nombreuses) belles réussites de son auteur.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires





Salut l'artiste !



Lynn Shelton
2020 ans
Lynn Shelton
(0000-2020)

3.1









Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.32994 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009