se connecter

LA LOI DU MARCHE (2015)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 14/07/2017 à 21:47
3.7
Réalisé par Stéphane Brizé
Avec Vincent Lindon, Karine de Mirbeck, Matthieu Schaller, Yves Ory, Catherine Saint-Bonnet.
Film français
Genre : Drame
Durée : 1h 31min.
Année de production : 2015

Sortie Cinéma France : 19/05/2015
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.7



 Critique LA LOI DU MARCHE (2015)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.7
La Loi du marché est le sixième long métrage de Stéphane Brizé. Ecrit par ce dernier et Olivier Gorce, précédemment coscénariste du Omar m’a tuer de Roschdy Zem, le film marque la troisième collaboration du cinéaste avec Vincent Lindon, après Mademoiselle Chambon en 2009 et Quelques heures de printemps en 2012. Présenté en compétition à Cannes en 2015, le film a par ailleurs valu un prix d’interprétation à son acteur principal.

Autre sujet pour le tandem Brizé / Lindon que ceux abordés par Mademoiselle Chambon et Quelques heures de printemps, même si l’on trouve des passerelles entre ces 3 histoires, mais même méthode de travail, poussée encore plus loin, tentant de saisir au plus près la vérité des personnages et de la société dans laquelle ils évoluent, avec toujours de pertinentes interrogations morales à la clef.

Porté par un Vincent Lindon investi à fond (j’ai presque envie de dire « comme jamais » si tant est que ce soit possible, vu tout ce qu’il nous a déjà offert en investissement d’acteur ces dernières années), d’une authenticité que pourrait jalouser Ken Loach, le film captive de la première à la dernière séquence, et secoue émotionnellement à plusieurs reprises. En cela, il s’agit bien d’une nouvelle réussite pour les deux hommes.

Maintenant, je me sens quand même obligé d’émettre une petite réserve. En effet, poussant ainsi dans ses derniers retranchements ce travail d’approche documentaire entamé sur Mademoiselle Chambon, Brizé me semble dans le même temps en pointer fermement du doigt la limite. Je veux dire par là que, débarrassée de tout romanesque (ce qui, pour moi, reste un peu le propre de la fiction), cette Loi du marché perd une partie de sa raison d’être et revêt par moment des allures de simples associations de scènes, remarquables prises à part, mais perdant de leur signification et impact lorsque mises bout à bout et analysées au sein d’une seule et même histoire.

Bon, après je pinaille quand même un peu, car cela reste un titre me semble-t-il très recommandable au sein de la production française récente.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 2.3948 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009