se connecter

THE SECRET WAR OF HARRY FRIGG (1968)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 27/05/2012 à 10:01
2.7
Réalisé par Jack Smight
Avec Paulo Newman, Sylva Koscina, Andrew Duggan, Tom Bosley, John Williams, Charles Gray.
Film américain
Genre : Thriller
Durée : 1h 50min.
Année de production : 1968
Titre français : Evasion sur commande
Musique : Carlo Rustichelli

Sortie Cinéma France : 28/01/1968
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.7



 Critique THE SECRET WAR OF HARRY FRIGG (1968)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.7
Je suppose que pour Paul Newman, acteur généralement assez regardant sur ce qu’il tournait, l’idée de collaborer à nouveau avec son réalisateur d’Harper, joli succès public et critique de l’année 1966, sur un film écrit par l’un des scénaristes de comédie les plus en vue de l’époque, Peter Stone, ne pouvait que constituer un choix de projet avisé. Du moins sur le papier. Parce qu’au final, The Secret war of Harry Frigg ressemble davantage à une petite erreur de parcours, ou un mauvais plan pour l’acteur. Et l’on ne s’étonnera guère qu’il s’agisse là d’un titre relativement obscur dans sa brillante filmographie.

Chose assez rare en tout cas. Paulo semble un peu perdu dans son rôle. Ou bien est-ce juste moi qui ai eu du mal à l’accepter en gentil benêt tel que le présente l’intrigue au départ (ensuite, son personnage devient, sans trop d’explication d’ailleurs, un peu plus futé). En tout cas, je n’ai pas trouvé l’acteur particulièrement à son avantage. Il faut dire aussi que le script ne l’encourage pas à donner le meilleur de lui-même. Il y a bien quelques idées comiques séduisantes à la base de cette Grande évasion pour rire. Malheureusement, le traitement manque dans l'ensemble cruellement de verve et de subversion. C’est donc (ba)lourd, traversé de curieuses ellipses et, de surcroit, excessivement long, avec un dernier quart de récit dans un camp de prisonniers qui m'a semblé interminable. Enfin, si les deux précédentes réalisations de Jack Smight, Harper et Kaleidoscope, se distinguaient positivement par leur plaisante cool attitude, celle deThe Private war of Harry Frigg ne brille que par son absence de punch et caractère.

Pour être tout à fait honnête, moins mauvais que le souvenir que j’en avais gardé (sans doute parce que je savais à quoi m’attendre, cette fois), mais indéniablement faiblard. Curieusement, je note que les affiches anglo-saxonnes du film, ou même le DVD Zone 2, n'insistent guère sur le côté comédie militaire de la chose.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.097 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009