se connecter

SEE SPOT RUN (2001)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 04/10/2022 à 18:43
2.5
Réalisé par John Whitesell
Avec David Arquette, Michael Clarke Duncan, Leslie Bibb, Anthony Anderson, Paul Sorvino.
Film américain
Genre : Comédie
Durée : 1h 34min.
Année de production : 2001
Titre français : Spot
Musique : John Debney

Sortie Cinéma France : 18/07/2001
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.5



 Critique SEE SPOT RUN (2001)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.5
See Spot run est le second long métrage cinématographique de John Whitesell. Parmi les 4 scénaristes impliqués dans l’écriture de ce titre, on citera le réalisateur George Gallo, ainsi que Gregory Poirier, collaborateur de John Singleton sur son Rosewood et Brian Levant sur la comédie d’action The Spy next door avec Jacky Chan. Par ailleurs le film situe dans la carrière de david Arquette entre le 3000 miles to Graceland de Demian Lichtenstein et la comédie romantique The Shrink is in de Richard Benjamin.

Toute petite comédie policière par signée d’un forçat de la comédie US sous toutes ses déclinaisons (films, téléfilms ou encore épisodes de séries comiques), See Spot run ne décolle jamais de son sage programme de divertissement du samedi soir calibré pour toute la famille. Les gags sont accessibles à tous (peu recherchés diront certains), les cases sous-intrigues romantiques et happy end sont évidemment cochés et l’intrigue policière strictement sans intérêt et prétexte à de la pantalonnade et grosse caricature de thriller mafieux (avec pour l’occasion recrutement de 2 grandes figures du genre, Paul Sorvino et Joe Viterelli).

Ne présentant rien d’emballant non plus du côté de la réalisation, tout ce qu’il y a de plus anonyme, See Spot run se voit au final (à peine) sauvé de la médiocrité absolue par la prestation dynamique du sympathique David Arquette, qui a le mérite de tenter d’apporter un brin de caractère à son très stéréotypé personnage d’adulte irresponsable découvrant la paternité et autres responsabilités de son âge.

Inoffensif certes, mais béta, sans aucune consistance et (forcément) hautement dispensable, quand bien même John Whitesell fera pire par la suite (cf. Deck the halls).


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.08451 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009