se connecter

FAITHFUL (1996)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 24/02/2019 à 19:14
2.2
Réalisé par Paul Mazursky
Avec Cher, Chazz Palminteri, Ryan O'Neal, Paul Mazursky, Amber Smith.
Film américain
Genre : Comédie
Durée : 1h 31min.
Année de production : 1996
Titre français : Ma femme me tue
Musique : Phillip Johnston

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.2



 Critique FAITHFUL (1996)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.2
Faithful est la quinzième et ultime réalisation cinématographique de l’acteur, producteur et cinéaste new yorkais Paul Mazursky. Celle-ci a la particularité d’être la seule de ses mises en scène pour le grand écran ni écrite, ni, à défaut, coécrite de sa plume. Coproduite par Robert De Niro, l’œuvre transpose à l’écran la pièce de théâtre éponyme de l’acteur, scénariste et dramaturge Chazz Palminteri.

Cinéaste de la libération sexuelle bourgeoise des années 60-70, Paul Mazursky aura globalement eu le vent de la critique en poupe et les faveurs du public tout au long de cette période, jusqu’au remarquable Enemies: A love story, sorti fin 1989 sur le sol américain. Par la suite, les années 90 auront vu son étoile brusquement décliner avec seulement 3 titres sortis sur grand écran, et trois échecs critiques et publics, dont le plus patent demeure selon moi ce sporadiquement embarrassant Faithful.

Projet séduisant sur le papier, à la saveur seventies prégnante et aux thématiques totalement raccord avec l’essence même du cinéma de Mazursky, tourné vers l’analyse du fonctionnement interne du couple, en se voulant ouvertement féministe dans les quelques réponses apportées à cette épineuse question, Faithful loupe pourtant sa cible.

Le film noie en effet son potentiel dans un empilage de situations souvent surréalistes, personnages stéréotypés et dialogues invraisemblablement mauvais, achevant en cela de rendre factice la prestation de Cher, actrice déjà moyennement convaincante à la base, quel que soit le rôle offert.

Reste une mise en image élégante, et parfois même fort intéressante, en particulier dans sa belle utilisation de la somptueuse demeure de la protagoniste principale, théâtre de l’essentiel de ce récit et, sous la caméra de Mazursky, personnage le plus intéressant de celui-ci, dans la presque inquiétante sensation que dégage sa froide opulence. Mais bon, cela ne suffit malheureusement à sauver l’ensemble pour en faire titre recommandable hors du cercle des cinéphiles avides de curiosités.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires





Salut l'artiste !



Lynn Shelton
2020 ans
Lynn Shelton
(0000-2020)

3.1









Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.39093 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009