se connecter

PAPRIKA (1991)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 30/04/2012 à 23:28
2
Réalisé par Tinto Brass
Avec Debora Caprioglio, Stéphane Ferrara, Martine Brochard, Stéphane Bonnet.
Film italien
Genre : Comédie dramatique, érotique
Durée : 1h 50min.
Année de production : 1991
Musique : Riz Ortolani

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.0



 Critique PAPRIKA (1991)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.0
Situé dans la filmographie de Tinto Brass entre Snack Bar Budapest, film réunissant Giancarlo Giannini et Philippe Leotard, et Cosi fan tutto, transposition cinématographique très personnelle de l’opéra bouffe éponyme de Mozart, Paprika est né du désir du cinéaste italien de porter à l’écran le roman de l’anglais John Cleland, « Fanny Hill, or memoir of a woman of pleasure ». Las de ne pouvoir monter financièrement le projet à sa convenance, Brass optera finalement pour une transposition de ce récit dans l’Italie de la première moitié du vingtième siècle.

Ce qui est appréciable chez Tinto Brass, c’est que, malgré la débandade du grand cinéma italien des années 60 et 70 auquel il aura apporté une contribution artistique non négligeable, le bougre n’a rien perdu de son esprit frondeur et libertaire. Paprika est ainsi une œuvre joyeusement provocatrice dans laquelle le cinéaste célèbre comme à son habitude la femme dans toutes ses rondeurs charnelles. A ce titre, le film atteint parfaitement son but et il me parait difficile de ne pas lui reconnaitre un minimum de charme(s).

Maintenant, aussi généreuses et ingénieusement exposées soient les courbes de l’interprète principale du film, celles-ci demeurent un argument principal un peu léger pour un film de près de 2 heures, et il faut bien reconnaitre qu’en définitive l’intrigue ressemble plus à une succession de petites saynètes qu’à un récit à la progression dramatique soigneusement pensée.

Bref, l’ensemble n’est pas désagréable du tout, mais manque sérieusement de substance et demeure assez en deçà des meilleurs travaux de son auteur. Par ailleurs, sur le même thème, il va sans dire qu’un film comme L’Apollonide est autrement plus pertinent.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.09659 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009