se connecter

LA TERRAZZA (1980)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 12/07/2016 à 09:55
4.2
Réalisé par Ettore Scola
Avec Vittorio Gassman, Ugo Tognazzi, Jean-Louis Trintignant, Marcello Mastroianni, Serge Reggiani.
Film italien, français
Genre : Comédie dramatique
Durée : 2h 30min.
Année de production : 1980
Titre français : La Terrasse
Musique : Armando Trovajoli

Sortie Cinéma France : 26/09/1980
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

4.2



 Critique LA TERRAZZA (1980)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 4.2
La Terrazza se situe dans la filmographie d’Ettore Scola entre le film à sketchs I Nuovi mostri et le drame romantique en costumes Passione d’amore. Ecrit par Scola lui-même et le binôme Age & Scarpelli, le film a obtenu deux prix à Cannes en 1980, pour son scénario et l’interprétation de Carla Gravina.

Chant de cygne de la comédie italienne, La Terrazza peut sembler au premier abord un titre un peu figé, glissant dans l’excès d’assurance et la prétention alors même qu’elle met en boite des personnages atteints de ces mêmes maux. Un doute que balaie progressivement la mise en scène et l’écriture par leur brio et densité.

Adoptant sans le nommer le format du film à sketchs cher à la comédie italienne des années 60 et 70, La Terrazza teinte sa nature tragi-comique d’un poignant voile de mélancolie. Le film annonce avec beaucoup d’acuité l’Italie berlusconienne des décennies à venir. Et même si l’échec des idéaux est patent, que le combat semble désormais perdu, Scola et ses scénaristes se refusent à verser dans le prêche râleur. Ils préfèrent le plus souvent en rire (un peu jaune, certes) ou laisser dignement parler l’image (la mort du personnage incarné par Reggiani, séquence magnifique), tout en offrant tout de même au spectateur quelques belles pistes de réflexion : « Est-il licite d’être heureux, même si cela doit entrainer le malheur d’autrui ? » s’interroge l’homme politique Gassman, trompant sa femme mais hésitant à la quitter, devant ses amis du Parti.

Un film somme d’une grande richesse, triste et lucide, magistralement dialogué, superbement interprété (une évidence presque, au regard de son casting 5 étoiles) faisant écho au tout aussi indispensable C'eravamo tanto amati dans la carrière d’Ettore Scola.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.19789 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009