se connecter

CYCLONE (1978)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 18/01/2019 à 16:41
2.7
Réalisé par René Cardona Jr.
Avec Arthur Kennedy, Carroll Baker, Olga Karlatos, Lionel Stander, Hugo Stiglitz.
Film mexicain
Genre : Catastrophe
Durée : 1h 58min.
Année de production : 1978
Musique : Riz Ortolani

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.7



 Critique CYCLONE (1978)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.7
Cyclone se situe dans la prolifique carrière du bisseux mexicain René Cardona Jr. entre le film catastrophe surnaturel The Bermuda triangle et le drame Guyana: Crime of the century, évocation de la tragédie de Guyana avec Stuart Whitman dans le rôle du prédicateur Jim Jones. Il s’agit ici du treizième film tourné par l’acteur Hugo Stiglitz sous la direction de Cardona Jr.

Du Cardona Jr. comme on l’aime, c’est à dire crapoteux en diable, racoleur avec une telle absence de complexité qu’elle en devient troublante, en particulier pour le spectateur contemporain, peu habitué à un traitement de la sorte.

Cyclone est donc un survival qui provoque clairement l’inconfort dans l’insistance qu’il met à s’attarder sur les détails les plus crus et sordides de son récit, allant systématiquement dénicher le glauque et le troublant derrière le spectaculaire, à l’image de cette séquence de crash aérien, finalement semblable à nulle autre, et de laquelle se dégagerait presque un semblant de poésie morbide.

Autant de particularités qui ne font évidemment pas de Cyclone un grand film, mais assurément un titre relativement à part, même au sein du cinéma d’exploitation des années 70. Car à la différence de bon nombre de ses confrères, en particulier italiens, on se demande toujours ce qui anime exactement Cardona Jr. dans ses « grandes » œuvres, l’aventure la plus naïve et standardisée côtoyant ici une curieuse approche documentaire, de type « mondo », sensible notamment à travers le rythme souvent excessivement lent de ses métrages, traversés de longues séquences sans dialogue.

Bref, tout ça pour dire que, malgré son casting bis aux p’tits oignons et sa promesse de péripéties croustillantes, Cyclone tient finalement plus de l’expérience pesante que du divertissement d’exploitation exotico-fun à la Sergio Martino. Avis aux amateurs !


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.29258 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009