se connecter

DOLEMITE IS MY NAME (2019)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 05/04/2020 à 16:45
3
Réalisé par Craig Brewer
Avec Eddie Murphy, Keegan-Michael Key, Mike Epps, Craig Robinson, Wesley Snipes.
Film américain
Genre : Biopic
Durée : 1h 58min.
Année de production : 2019
Musique : Scott Bomar

Sortie Cinéma France : 25/10/2019
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.0



 Critique DOLEMITE IS MY NAME (2019)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.0
Dolemite is my name est le cinquième long métrage cinématographique de Craig Brewer. Distribué directement sur le réseau de diffusion Netflix, le film est coproduit par son acteur principal, Eddie Murphy, et coécrit par le duo Scott Alexander / Larry Karaszewki, scénaristes de Ed Wood et du The People vs. Larry Flint de Milos Forman. Notons par ailleurs qu’il se situe dans la carrière de Murphy entre le drame Mr. Church de Bruce Beresford et la comédie Coming 2 America, seconde collaboration de l’acteur avec Craig Brewer.

Séduisant sujet de biopic pour le spectateur amateur de cinéma bis ou néophyte en la matière, Dolemite is my name permet au binôme Alexander / Karaszewki, les deux véritables têtes pensantes de ce projet, de retrouver en vrac les thèmes de la création et liberté d’expression, de s’interroger sur les notions du talent (ou plutôt l’absence de) vs. la (bonne) volonté chez l’artiste. Ainsi les deux scénaristes signent-ils un nouveau portrait amusé, parfois moqueur mais jamais condescendant, d’un loser attachant, personnage sincère et persévérant à défaut d’être réellement doué, travail scénaristique évoquant immanquablement, dans l’approche et les thématiques abordés, l’Ed Wood de Tim Burton, précédemment écrit par le duo.

Une inévitable comparaison qui malheureusement tourne en défaveur de l’œuvre de Brewer, il va sans dire nettement plus quelconque dans la réalisation, mais également sans grande surprise non plus, ni grande épaisseur, dans l’écriture.

Après, cela ne veut pas dire que l’on ne prend aucun plaisir à suivre les pittoresques aventures du ventripotent Rudy Ray Moore et de sa garde rapprochée. Il y a du rythme, des interprètes qui se donnent pleinement en ayant l’air de bien s’amuser - avec de mon côté une petite préférence pour Wesley Snipes face à un Eddie Murphy qui a encore du mal à faire autre chose que de l’Eddie Murphy - et, en définitive, suffisamment de situations drolatiques, comme peu de récits fictionnels ne sauraient en inventer, pour faire de ce Dolemite is my name un titre tout à fait recommandable.

Bref, petit biopic divertissant donc, mais qui manque de caractère, sent la tranquille redite dans la carrière de Scott Alexander et Larry Karaszewki et ne sort finalement pas tant que cela son interprète principal de son zone de confort.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires





Salut l'artiste !



Critique cinema
2021 ans
Christopher Plummer
(0000-2021)

3.16









Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.14586 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009