se connecter

WHEN TIME RAN OUT... (1980)

(1) critique (0) commentaire
Léo le 05/12/2013 à 20:58
2.5
Réalisé par James Goldstone
Avec Paul Newman, Jacqueline Bisset, William Holden, James Franciscus, Ernest Borgnine.
Film américain
Genre : Aventure
Durée : 1h 49min.
Année de production : 1980
Titre français : Le Jour de la fin du monde
Musique : Lalo Schifrin

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.5



 Critique WHEN TIME RAN OUT... (1980)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.5
When time ran out… est la dernière réalisation signée pour le grand écran par James Goldstone, ainsi que l’ultime production cinématographique d’Irwin Allen, un nom indissociable du film catastrophe à la sauce seventies. Flop critique et financier intégral, le film marque d’ailleurs la fin de ce premier grand cycle « catastrophe » de l’industrie cinématographique hollywoodienne. Son tournage fut émaillé d’incidents, allant de la tempête de pluie à l’hospitalisation d'un William Holden usé par l’alcool (avec pour conséquences à l'écran quelques scènes où l'acteur semble sortir tout droit d'une bringue de 3 jours sur la plage). Attaché par contrat à Irwin Allen, Paul Newman désigna quelques années plus tard ce film comme le seul qu’il tourna uniquement pour l’argent.

Film à la réputation désastreuse, When time ran out… me semble avoir pour principal défaut d’arriver beaucoup trop tard dans le genre catastrophe, et cela sans jamais chercher à en renouveler un minimum les codes. La recette scénaristique concoctée par les vétérans Carl Foreman et Stirling Silliphant, deux scénaristes oscarisés aux CV plutôt corrects, demeure en effet strictement identique à celle de The Poseidon adventure ou The Towering inferno, à mon sens ni moins bonne ni meilleure que ceux-ci dans son mélange d’action / frissons et de romance de type soap-opera.

Le film aurait donc quelques chances de fonctionner, pense-t-on, d’autant que, comparé à celles des précédents représentants du genre, The Swarm et Beyond the Poseidon adventure, qu’avait mis en scène lui-même Irwin Allen, la réalisation de James Goldstone s’avère nettement moins léthargique. Côté casting également, il y a comme un plus. Paul Newman ne se dépare pas de son habituelle classe - même si l’on ne sent pas un fort degré d’engagement dans sa prestation - et l’on évite dans l’ensemble les numéros risibles de vieilles gloires hollywoodiennes rencontrés dans des deux titres pré-cités.

A priori, pas de quoi parler de ratage total à l'évocation de ce titre… sauf que, pour le spectateur de 1980 comme pour l’amateur de film catastrophe en général, le sentiment de redite tardive prédomine et finit par couler l'ensemble. When time ran out… nous impose en effet des situations bien trop familières, des personnages bien trop lourdement stéréotypés, que l’on croirait parfois sortis d’une authentique parodie à la Airplane (film quasi contemporain de celui de Goldstone). Et les effets spéciaux, complètement dépassés pour l’époque, ne font que renforcer cette impression de film de trop, débarquant sur les écrans avec 5 ou 6 ans de retard.

Par ailleurs, sans que je puisse vraiment dire si cela vient du scénario ou du montage (il existe 3 versions différentes du film, allant de 109 à 142 minutes), When time ran out… cumule déséquilibres et zones d’ombre embarrassantes dans sa narration. La partie purement catastrophe du récit ne prend le pas sur l’exposition de l’intrigue qu’au bout d’une petite heure, et celle-ci se résume alors à deux seules séquences à suspense : le passage de la corniche et la traversée - un brin longuette - de la passerelle au dessus de la rivière de lave. Enfin, certains personnages présentés comme importants au sein de l'histoire dès le départ s’avèrent finalement dépourvus « d’histoire propre» (celui d’Edward Albert par exemple) ou disparaissent de façon assez abrupte (Valentina Cortese).

Au final, pas si mauvais que ça, mais clairement anachronique pour son époque, tout comme redondant dans son registre.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires





Salut l'artiste !



Donald Sutherland
2024 ans
Donald Sutherland
(0000-2024)

2.95









Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.09306 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009