se connecter

THE EXPENDABLES (2010)

(2) critiques (0) commentaire
Manu le 26/08/2010 à 12:00
3.25
Réalisé par Sylvester Stallone.
Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren, Eric Roberts.
Film américain
Genre : Horreur.
Durée : 1h 43min.
Année de production : 2010
Titre français : Expendables - Unité spéciale
Musique : Brian Tyler

Sortie Cinéma France : 18/08/2010
Sortie DVD France : 18/12/2010

Les notes

3.2
3.3



 Critique THE EXPENDABLES (2010)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.3
Le pied que ce dernier Stallone ! Dès le départ, j’ai eu le frisson : c’est la première fois que je voyais inscrit le logo Millennium Films sur un aussi grand écran. The Expendables était une grosse attente de mon côté, et la satisfaction est quasi-totale à l’arrivée, l'ensemble se montrant en tout point à la hauteur des promesses de spectacle rentre-dedans premier degré énoncées implicitement par son cast et la réputation de sa firme de production.

Alors évidemment, il faut sans doute avoir gardé la nostalgie des Cannoneries, production PM et consort pour apprécier le film à sa juste valeur, et ne pas s’attendre à un pastiche du genre ou une relecture tarantinesque. Quoi qu’il en soit, si bien sûr on prend l’intrigue et les dialogues pour ce qu’ils sont, c’est à dire représentatifs d’un certain esprit bis des 2, 3 décennies passées (et, il faut bien l'avouer, un peu balours côté punchlines : je ne suis pas sûr que l'humour soit le registre dans lequel Stallone est le plus à l'aise), je ne vois pas de raisons d’être déçu, le film tient absolument toutes ses promesses. Avec en bonus, une réalisation nettement plus classe que la plupart de celles des films auxquels The Expendables entend se référer. En gros, ce n’est pas du Mark Lester période 90. Stallone ne torche pas ça à la va-vite, et nous sert un adroit mélange de classicisme hollywoodien (avec de chouettes cadres ici et là), venant nous rappeler que ce dernier a fait ses classes dans les seventies, et d’effets de style plus contemporains bien digérés. Les séquences d’action / baston ne m’ont posé aucun problème de compréhension, certaines s’avérant particulièrement jouissives comme tout le passage de fuite de Stallone et Statham de l’île. Et puis bon, il y a l’interprétation. Et là encore, croiser à nouveau Dolph Lundgren sur grand écran, ça me mettrait presque la larme à l’œil. De même que retrouver un Gary Daniels en pleine paluche, jouant les hommes de main d’Eric Roberts. A ce niveau, je jubilais pendant tout le film.

En gros, je crois que je l’ai autant apprécié que les 2 précédentes réalisations que Stallone, en prenant en compte que ceux-ci n’évoluaient pas du tout dans le même registre – une polyvalence toute à l’honneur de Stallone, d’ailleurs. Je me demande en outre si le film ne s’adresse pas en définitive à une audience bien plus restreinte que celle supposée au départ (ce que son succès semble pourtant démentir).


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.1008 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009