se connecter

OUT FOR JUSTICE (1991)

(1) critique (0) commentaire
Léo le 09/06/2013 à 19:39
3.5
Réalisé par John Flynn
Avec Steven Seagal, William Forsythe, Jerry Orbach, Jo Champa, Gina Gershon.
Film Américain
Genre : Action, Policier
Durée : 1h 31min
Année de production : 1991
Titre français : Justice sauvage
Musique : David Michael Frank

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

3.5



 Critique OUT FOR JUSTICE (1991)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 3.5
Out for justice est le quatrième film mettant en scène l’action star Steven Seagal. Situé dans la carrière de l’acteur entre le Marked for death de Dwight H. Little et l’Under siege d’Andrew Davis, il est écrit par David Lee Henry, précédemment scénariste de 8 millions ways to die et Road House. Il s’agit enfin de la onzième réalisation de John Flynn, ainsi que de son cinquième film tourné (en grande partie) dans l’Etat de New York.

Je me souviens d’une grosse déception concernant ce titre, lorsque je l’avais découvert à sa sortie en vidéo dans l’hexagone. Le film m’avait paru très en dessous des précédents opus de John Flynn, Lock out et Best seller. Cette tardive révision constitue donc une totale redécouverte dans la mesure où j’avoue avoir cette fois pris énormément de plaisir à suivre ce spectacle méchamment bourrin.

Out for justice représente clairement le summum qualitatif de la filmographie de Steven Seagal. Non pas que la vedette des Under siege se révèle ici meilleur acteur que d’habitude ou même qu’il s’agisse là d’un film exceptionnel. Mais, une fois encore John Flynn nous sert un petit modèle de série B. Le réalisateur de Rolling thunder tire en permanence vers le haut un script passe partout, travaillant aux petits oignons son atmosphère urbaine – le quartier de Brooklyn devient ici la véritable vedette du film - et utilisant au mieux sa distribution de gros bras et gueules cassées. Il parvient même à donner un chouïa de vie au monolithe Seagal, en le faisant judicieusement évoluer dans le cadre très resserré d’une action limitée dans le temps - tout le film se déroule sur à peine 24 heures - comme en considérations d’ordre psychologiques ou intimistes - le personnage principal n’est quasiment observé qu’à travers ses « contacts » avec la racaille haute en couleurs qu’il interroge ou poursuit.

En découle un polar teigneux, saignant et coloré alignant les scènes d’action / baston extrêmement réjouissantes. Un modèle du genre qui, bien que dépourvu de toute trace de finesse, rejoint sans difficulté les plus belles réussites de son auteur.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.08712 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009