se connecter

NOVE OSPITI PER UN DELITTO (1977)

(1) critique (0) commentaire
Manu le 27/08/2011 à 00:20
2.7
Réalisé par Ferdinando Baldi
Avec John Richardson, Sofia Dioniso, Massimo Foschi, Dana Ghia, Arthur Kennedy.
Film italien
Genre : Thriller
Durée : 1h 27min.
Année de production : 1977
Musique : Carlo Savina

Sortie Cinéma France : n.c.
Sortie DVD France : n.c.

Les notes

2.7



 Critique NOVE OSPITI PER UN DELITTO (1977)
Avis rédigé par Manu   |  le .   |  Note : 2.7
Plus qu’un pur giallo, Nove ospiti per un delitto se présente surtout comme une relecture un peu fauchée des fameux 10 Petits nègres d’Agatha Christie à la sauce giallesque. Ferdinando Baldi, auteur bis plutôt bien inspiré dans les années 60 et le début des années 70 – son western spaghetti Blindman et Afyon oppio, polar réaliste d’inspiration French Connection, méritent assurément le coup d’œil – emballe son affaire avec une appréciable efficacité brute révélant un évident métier derrière le côté 100 % racoleur de certaines séquences. On appréciera en outre la capacité du cinéaste à instaurer une ambiance quasi horrifique proche du slasher movie, laquelle, couplée à certaines similitudes au niveau du script (cadre du récit, motif principal des meurtres et côté antipathique de tous les personnages sans exception) finit par fortement évoquer le classique de Mario Bava, La Baie sanglante, dans une version nettement moins brillante esthétiquement parlant, il va sans dire.

Même agréable impression de professionnalisme du côté de l’interprétation, avec au programme quelques starlettes de l’eurobis seventies sachant jouer avantageusement de leur plastique tout en donnant plutôt correctement la réplique à de vieux routiers du cinéma de genre transalpin comme le lautnerien Venantino Venantini ou l’américain Arthur Kennedy dans le rôle du patriarche.

Clairement moins satisfaisant est le volet scénaristique de cette entreprise, avec un twist final non seulement très facile à déjouer mais aussi et surtout un nombre relativement important de situations carrément invraisemblables. Un tissu d’incohérences certes comparable à celui que proposait le scénario de La Baie sanglante, mais qui ne bénéficie pas de l’enrobage baroque d’une réalisation extraordinaire riche comme celle de Bava pour pouvoir être accepté par le spectateur. Dit plus simplement, l’intrigue n’apparait jamais comme un prétexte au service d’une cause plus attractive, et l’on ne peut lui excuser ses multiples facilités et son absence totale de rigueur.

Petite série B d’exploitation italienne d’honnête facture technique, Novo ospiti per un delitto devrait satisfaire essentiellement l’amateur de giallo, ici tendance whodunit, genre alors en pleine déliquescence, dont il représente sans doute l’un des derniers opus décents.


Rechercher avec google



Recherche par nom

Titre :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Artiste :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dernières critiques ciné





Dernières critiques livres





Derniers commentaires














Liens   |   Flux RSS   |   Page exécutée en 0.80922 secondes   |   contactez-nous   |   Nanar production © 2009